Home InvestigationsFact-checking #FactCheck : non, l’OMS n’offre pas 500 euros gracieusement

#FactCheck : non, l’OMS n’offre pas 500 euros gracieusement

0 comment 144 views

Depuis quelques jours, un lien prétendant que l’OMS offre 500 euros « à titre gracieux » fait le tour des réseaux sociaux, notamment WhatsApp. Après vérification, il se révèle que ce message est de l’intox.  

« Félicitations. Vous avez été sélectionné pour bénéficier du soutien apporté par l’Organisation mondiale de la Santé pour 500 euros. Répondez aux trois questions suivantes pour en bénéficier immédiatement ! ». Nombreux sont les internautes qui ont reçu ce message dans leurs groupes WhatsApp et sûrement qui ont cru que le soleil brille enfin pour eux. Seulement, il n’en est pas encore le cas. Car ce message n’est pas l’œuvre de l’OMS.

Lien partagé dans les groupes Wattsapp. Capture d’écran

Bien que présentant le logo de l’Organisation mondiale de la santé, ce lien ne conduit pas au site officiel de l’Organisation.

Contactée sur le sujet, l’OMS Mali se contente de signifier qu’il s’agit d’un « fake » tout en nous envoyant vers leur branche régionale.

Sur son compte Twitter officiel, le bureau régional de l’Organisation mondiale de la Santé pour l’Afrique – OMS/AFRO apporte un démenti à cette information. « Les allégations selon lesquelles l’OMS offre des récompenses en espèces aux personnes interrogées dans le cadre d’une enquête sont frauduleuses», précise le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique dans un communiqué du 4 janvier 2021.

Ce message circule à un moment où la deuxième vague de la covid-19 fait des ravages et où les pays en voie de développement ont besoin de soutien.

Fousseni Togola


Avez-vous des doutes sur une information, une vidéo, une image, diffusée sur les réseaux sociaux, etc., n’hésitez pas à nous la soumettre par mail : ft@phileingora.org

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate