Douanes maliennes : Mahamet Doucara, un cadre qui se bat pour la performance

Douanes maliennes : Mahamet Doucara, un cadre qui se bat pour la performance
Mahamet Doucara, directeur général des Douanes maliennes. Crédit photo © Boub's Sidibé / Mali Buzz.

« À cœur vaillant rien d’impossible », dit-on généralement. Cet adage sied bien à l’inspecteur général Mahamet Doucara, directeur général des Douanes du Mali. Animé par un souci inébranlable du travail bien fait, d’un esprit d’initiative hors pair, cet homme continue à donner aux douanes maliennes un nouveau souffle depuis son installation.

« [ndlr] Je formule l’engagement que les missions que les pouvoirs publics nous ont assignées seront accomplies car c’est en cela que la confiance portée en nous sera méritée ». Cette phrase est de l’inspecteur général Mahamet Doucara, directeur général des Douanes du Mali. Comme dit un adage, « la valeur d’une personne se mesure non pas à la quantité de ses actes, mais au degré d’amour et de persévérance qu’elle met pour les accomplir ». Depuis son installation à ce poste de directeur général des douanes, l’inspecteur général Doucara a brillé par son amour et sa persévérance dans l’accomplissement de ses tâches.

Engagé et animé par un patriotisme hors pair, l’inspecteur Doucara a le souci constant du bien-être de l’économie malienne et des citoyens maliens. Les données parlent d’elles-mêmes. En matière de lutte contre la fraude, de 2016 à 2019, grâce au dynamisme de M. Doucara et ses hommes, l’administration des douanes maliennes a saisi 48 360 kg de viande de volaille, 6 458 kg de foie impropres à la consommation humaine. Ce n’est pas tout, 26 191 kg de stupéfiants, 390 armes de guerre et 73 231 munitions ont été également saisis en 2019.

A ces saisines s’ajoutent la saisie de 5 155 explosifs et détonateurs, 13 711 896 médicaments humains et vétérinaires et de 52 756 kg de cyanures.

Ces actions prouvent à suffisance combien ce valeureux cadre de l’administration malienne se soucie non seulement du travail bienfait, mais aussi et surtout de la santé voire de la sécurité des Maliens. Des hommes de cette trempe se font très rares dans les administrations du pays.

En 2020, malgré la pandémie de la covid-19, qui a entrainé la fermeture des frontières, et les différentes crises sécuritaires et sociopolitiques dont traverse le pays, les douanes maliennes, sous le leadership de l’Inspecteur général Doucara, ont renfloué la caisse de l’État à hauteur de 579,2 milliards F CFA contre une prévision de recettes de 567 milliards, soit un taux de 102,17 %. Une performance qui a mérité les félicitations et encouragements du vice-président de la transition, Assimi Goita.

En 2021, les prévisions de recouvrement des recettes assignées à l’Administration des Douanes sont fixées à 656 250 milliards FCFA, dont 175 000 milliards FCFA pour les importations de produits pétroliers et 481 250 milliards FCFA au titre des marchandises solides. Homme des défis et des situations exceptionnelles, le patron des gabelous saura relever ce défi sans beaucoup de peine en raison de sa volonté de toujours mieux servir le Mali.

Son engagement et sa détermination pour l’amélioration des conditions de travail des douaniers et l’atteinte des objectifs de recettes douanières lui a fallu, le 31 mars 2021, le décernement d’une distinction honorifique dénommée « Tableau de Mérite ». Une récompense faite par l’Association des femmes douanières et épouses de douaniers du Mali. Il ne fait donc aucun doute que M. Doucara a toujours mérité la confiance portée en lui.

Chiencoro

Sahel Tribune

Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

%d blogueurs aiment cette page :