Home Éducation et Innovation Chine-Côte d’Ivoire : Le projet AVIC dynamise l’éducation technique avec le retour de 91 encadreurs

Chine-Côte d’Ivoire : Le projet AVIC dynamise l’éducation technique avec le retour de 91 encadreurs

0 comment 397 views

Le retour de 91 encadreurs pédagogiques ivoiriens, fraîchement formés en Chine, marque une étape significative dans le renforcement de l’éducation technique en Côte d’Ivoire. Engagés dans le projet AVIC, ces formateurs sont prêts à partager leur expertise et à dynamiser le secteur de la formation professionnelle.
Dans un accueil chaleureux orchestré par le ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage, Koffi N’Guessan, 91 encadreurs pédagogiques sont revenus de Chine après avoir suivi une formation intensive de quatre mois. Cette initiative, dans le cadre du projet AVIC (Aviation Industry Corporation of China), vise à moderniser et à diversifier les compétences offertes par sept établissements de formation professionnelle en construction. Un pas de plus vers l’amélioration de l’éducation technique en Côte d’Ivoire.

Le projet AVIC, lancé en janvier 2022, vise la construction et l’équipement de sept établissements de formation professionnelle en Côte d’Ivoire. Ces institutions fourniront une variété de formations dans 15 spécialités, couvrant des secteurs cruciaux tels que l’agriculture, la mécanique agricole, la transformation agro-alimentaire et la construction.

Donner un souffle nouveau à l’enseignement technique 

Le ministre Koffi N’Guessan exprime sa confiance en l’impact positif de cette formation sur le système éducatif ivoirien. Il souligne que les compétences acquises par les encadreurs pédagogiques seront mises au service des apprenants, contribuant ainsi à l’amélioration globale de la qualité de l’éducation technique en Côte d’Ivoire.

Selon les informations gouvernementales, les établissements de formation professionnelle seront érigés dans diverses localités telles qu’Ebimpé dans la commune d’Anyama, Yamoussoukro, Kong, Gbéléban (Odienné), Diabo (Bouaké), Dabakala et Korhogo. Chacun de ces centres sera doté d’un internat, facilitant ainsi l’accès à une éducation technique de qualité pour les apprenants issus de différentes régions du pays.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des efforts du gouvernement ivoirien pour renforcer le secteur de l’éducation technique et offrir des opportunités de formation spécialisée répondant aux besoins actuels du marché de l’emploi. Les encadreurs pédagogiques de retour de Chine apportent avec eux une expertise nouvellement acquise, prêts à partager et à appliquer leurs connaissances pour le développement de la jeunesse ivoirienne et la prospérité de la nation.

La rédaction

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate