Bakary FOMBA

Né à Kounambougou (région de Koulikoro), Bakary Fomba est enseignant de formation. Journaliste-blogueur, membre de Doniblog, la Communauté des Blogueurs du Mali. Il est également contributeur à Benbere, plate-forme des blogueurs maliens. Il est présentement le Directeur de la rédaction du site web d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits saheltribune.com

Exclusive Content

Ségou’art : plus d’un millier de spectateurs à la Soirée nomade

Le premier concert géant, sur la grande scène du village de Festival, dénommée Soirée Nomade, a eu lieu, ce vendredi nuit, dans le cadre de la 19ème édition de Ségou'art.

Ségou’Art : les stands des exposants visités par le ministre Andogoly Guindo

Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme a visité les œuvres d’art des artistes de différentes contrées, ce vendredi 3 février 2023, dans le salon d’exposition Bi Mali au village du Festival sur le Niger de Ségou.

Ségou’Art : les flashes sont désormais braqués sur la 19e édition

La 19e édition du Festival sur le Niger, désormais dénommé Ségou Art, a été officiellement lancé, jeudi 02 février 2023 dans la cité multiséculaire des Balazans, Ségou.

FESPACO : le Mali, pays invité d’honneur de l’édition 2023

Le FESPACO est prévu du 25 février au 4 mars 2023, à Ouagadougou, au Burkina Faso. Le Mali a été désigné comme pays invité d’honneur de cette célébration 28ème édition.

Mahamoudou Savadogo : « La Guinée pourrait servir d’ouverture vers la mer pour le Burkina et le Mali »

L’alliance est en train de se dessiner lentement puisqu’on voit que les trois pays sont en lien. Ils sont en train de renforcer leur coopération. La Guinée pourrait servir d’ouverture vers la mer pour le Burkina et le Mali. L’axe Guinée-Burkina est en train de se dessiner.

Mali : pour le renouveau de l’administration publique, le président Goïta fonde aussi l’espoir sur le SNJ

Le 3e contingent du service national des jeunes (SNJ) a été présenté au drapeau, ce jeudi 2 février 2023. Le président de la transition, le colonel Goïta, fonde aussi de l’espoir sur ce pour le renouveau dans les administrations publiques maliennes.
spot_img

Tribune des Nations Unies : réaction des partis politiques et mouvements syndicaux au discours d’Abdoulaye Maïga  

Le secrétaire général des Nations unies, le président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cédéao), le Chef d’État nigérien, la politique française au Mali ainsi que le président ivoirien, tous les partenaires récalcitrants à la vision souverainiste du Mali ont eu leur dose dans le discours du col. Maïga à la tribune des Nations unies.

Massacre du 28 septembre 2009 : Moussa Dadis Camara en Guinée  pour comparaître devant la justice

Treize ans après le massacre du 28 septembre 2009, le procès sur le carnage, au cours duquel des cas de violation des droits humains ont été commis, s'ouvre mercredi 28 septembre 2022 à Conakry.

22 septembre 2022 : retour sur 24 h de commémoration

La République du Mali a 62 ans. Les Maliens ont célébré, jeudi 22 septembre 2022, le 62e anniversaire de l’indépendance du pays. À Bamako, notamment au niveau de la présidence malienne, cette commémoration a débuté depuis le mercredi soir.

62e anniversaire d’indépendance : « Le Mali recouvre petit à petit sa souveraineté » (micro-trottoir)

Au Mali, le 62e anniversaire d’indépendance est placé sous le signe de l’union dans la souveraineté retrouvée. Nombreux sont les Maliens qui se disent satisfaits de la gouvernance actuelle et estiment que le colonel Goïta se trouve sur la voie tracée par le premier président Modibo Kéïta.

Kenekanko : un nouvel instrument contre la corruption et les violations des droits humains au Mali

Kenekanko, une application et aussi une plateforme web qui donne désormais aux citoyens maliens de l’intérieur comme de la diaspora la possibilité de dénoncer des cas de corruption et de violation des droits de l’homme dans leur pays

Semaine nationale de la Réconciliation : vers un Mali réconcilié ?

La crise sécuritaire de 2012 a profondément affecté la stabilité du Mali, déchirant ainsi le tissu social à travers des conflits inter et intra-communautaires entre les Maliens. En vue de restaurer la paix et renforcer la cohésion sociale et le vivre ensemble dans le pays, la Loi n° 2019-042 du 24 juillet 2019 portant Loi d’Entente nationale a été adoptée. Loi qui, en son article 7, institue la « Semaine nationale de la Réconciliation »