Bakary FOMBA

Né à Kounambougou (région de Koulikoro), Bakary Fomba est enseignant de formation. Journaliste-blogueur, membre de Doniblog, la Communauté des Blogueurs du Mali. Il est également contributeur à Benbere, plate-forme des blogueurs maliens. Il est présentement le Directeur de la rédaction du site web d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits saheltribune.com

Exclusive Content

Salif Sacko, enseignant-chercheur : « Le conflit est une négation des droits de l’homme »

Le conflit est une négation des droits de l’homme. En temps de conflit, la violation des droits de l’homme est très fréquente, car les personnes civiles sont massacrées, elles sont violées, torturées, leur dignité est bafouillée.

Lutte contre le paludisme : un candidat-médicament bientôt en test au Mali et dans d’autres pays africains

En vue d’éliminer rapidement l’infection paludéenne, y compris les souches résistantes et bloquer la transmission du parasite, des instituts de recherche se sont donné la main pour développer un candidat-médicament.

Mali : la synergie régionale de Sikasso ferme les classes de la région pour 72 H

Les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 de la région de Sikasso ont déclenché, le mardi 6 décembre 2022, une grève de 3 jours sur toute l’étendue de la région.

Mondial 2022 : Eto’o s’excuse après avoir agressé un « supporteur » des Fennecs d’Algérie.

Le Président de la Fédération camerounaise de football, Samuel Eto’o, s’est excusé de son altercation avec une « personne apparemment supportrice » algérienne, le lundi 05 décembre, au Qatar.

Mali : A 6 ans, Alioune a été amputé de la jambe

Alioune, 6 ans, encore insouciant et rêveur, a vu sa vie basculer lorsqu’il a été amputé de la jambe à la suite d’une blessure par balle.

Tchad : les inondations à N’Djamena renforcent la crise humanitaire et font craindre l’apparition d’épidémies

Depuis mi-août, le centre et le sud du Tchad sont frappés par des graves inondations, les dernières touchant la capitale, N’Djamena, où deux fleuves ont débordé, laissant des quartiers entiers submergés par les eaux.
spot_img

Lutte contre le terrorisme : bientôt une police « militarisée » au Mali

En vue de soutenir la montée en puissance de l’armée malienne dans la lutte contre le terrorisme, le gouvernement malien de la transition a adopté un projet de loi portant militarisation de la police nationale et de la protection civile.

Journée mondiale des enseignants : au Mali, la Synergie appelle à « mettre les enseignants dans leur droit »

Les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016, réunis à la Maison de l’Enseignant, ont lancé un « appel pressant aux autorités afin de mettre les enseignants dans leur droit ».

« Mercenaires ivoiriens » : ballet diplomatique au Mali depuis le sommet de la Cédéao

Après la conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), tenue à New York le 22 septembre 2022, en marge de la 77e tribune des Nations unies, l’on assiste à un véritable ballet diplomatique au Mali. Au menu des échanges, la question des « soldats » ivoiriens détenus au Mali.

Burkina Faso : retour sur le second coup d’État

Le Burkina Faso a connu, vendredi 30 septembre 2022, un second coup de force, en l’espace de huit mois. Le Lieutenant-Colonel Paul Henri Sandaogo Damiba, arrivé au pouvoir par un putsch, le 24 janvier dernier, a été démis de ses fonctions par des militaires.

Tribune des Nations Unies : réaction des partis politiques et mouvements syndicaux au discours d’Abdoulaye Maïga  

Le secrétaire général des Nations unies, le président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cédéao), le Chef d’État nigérien, la politique française au Mali ainsi que le président ivoirien, tous les partenaires récalcitrants à la vision souverainiste du Mali ont eu leur dose dans le discours du col. Maïga à la tribune des Nations unies.

Massacre du 28 septembre 2009 : Moussa Dadis Camara en Guinée  pour comparaître devant la justice

Treize ans après le massacre du 28 septembre 2009, le procès sur le carnage, au cours duquel des cas de violation des droits humains ont été commis, s'ouvre mercredi 28 septembre 2022 à Conakry.