Armée malienne : nouvelle réception des équipements militaires russes

Date:

Share post:

C’est vers 1h du matin, heure bamakoise, ce lundi 18 avril 2022, qu’un nouveau cargo russe s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international président Modibo Kéïta. A son bord, des équipements militaires de dernière génération acquis dans le cadre de la coopération militaire entre le Mali et Russie.

Composé de deux hélicoptères de combat multi-rôle, des véhicules de combats et des radars de surveillances aériennes, ce lot de matériels a été accueilli par le chef d’État-major général des armées, le général de division Oumar Diarra. A en croire ce dernier,  ces hélicoptères ont la capacité de mener plusieurs missions, notamment la reconnaissance furtive, l’interception, l’attaque au sol, l’attaque sur une base aérienne terrestre ou sur un porte-avions.

Ces équipements qui viennent s’ajouter à plusieurs autres acquisitions, au cours du mois de mars 2022 ainsi qu’en 2021, entrent dans le cadre de la volonté des autorités maliennes de la transition de renforcer la capacité opérationnelle des forces armées de défense et de sécurité.

La rédaction

Sahel Tribune
Sahel Tribunehttps://saheltribune.com
Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Mali : A 6 ans, Alioune a été amputé de la jambe

Alioune, 6 ans, encore insouciant et rêveur, a vu sa vie basculer lorsqu’il a été amputé de la jambe à la suite d’une blessure par balle.

Tchad : les inondations à N’Djamena renforcent la crise humanitaire et font craindre l’apparition d’épidémies

Depuis mi-août, le centre et le sud du Tchad sont frappés par des graves inondations, les dernières touchant la capitale, N’Djamena, où deux fleuves ont débordé, laissant des quartiers entiers submergés par les eaux.

Rentrée des cours et tribunaux : « La justice malienne ne sera que ce que nous en ferons », dixit le col. Assimi Goïta

Sous la présidence du colonel Assimi Goïta, chef de l’État, la rentrée solennelle des cours et tribunaux, pour l’année 2022-2023, s’est tenue, ce jeudi 1er décembre 2022, à la Cour suprême

Sécurité routière : incivisme et mauvais état des routes, sources de dysfonctionnements

À Bamako, c’est un constat partagé à grande échelle par la population. Le mauvais état des routes combiné au manque d'entretien demeure un défi de taille.
%d blogueurs aiment cette page :