A Boni, 9 soldats tués et six blessés dans une attaque

Date:

Share post:

Les forces armées maliennes ont été la cible d’une attaque terroriste, mercredi 3 février 2021, à Boni, dans la région de Douentza. Malgré des pertes en vies humaines, les FAMA, avec l’appui de son partenaire Barkhane, a vigoureusement riposté.

Au centre du Mali, la paix peine à s’installer malgré les multiples initiatives et la détermination des forces armées maliennes et leurs partenaires. Ce mercredi 3 février 2021, les forces armées maliennes ont été la cible d’une attaque terroriste, à Boni, dans la région de Mopti. « Les FAMa ont riposté avec les appuis aériens de la Force Barkhane et de l’Armée de l’Air malienne », ont précisé les FAMA sur leur page twitter. Selon les précisions de l’Etat-major des armées maliennes, le bilan de cette attaque est de neuf (9) morts, six (6) blessés et des pertes matérielles dans les rangs des forces armées. « Les blessés ont été évacués sur Sévaré par les Avions de l’Armée malienne et de la MINUSMA», souligne la même source.

Grâce aux efforts conjugués de l’Armée malienne et de la force française, Barkhane, les terroristes ont subi également d’énormes pertes. Une vingtaine et des motos ont été neutralisés, « puis un engin blindé a été immobilisé ».

Les dernières attaques contre les FAMA remontent au 24 et 25 janvier 2021. L’attaque simultanée des camps de Boulkessi et Mondoro avait fait 6 morts et 18 blessés dans les rangs des Fama. Elle a été suivie par celle de Goundam, le 25 janvier dernier, au cours de laquelle, un FAMA est mort et 2 autres ont été blessés. Le Vice-Président de la Transition, le colonel Assimi GOITA s’est rendu, le dimanche 31 janvier dernier, à Mopti, pour booster le moral des forces armées maliennes en leur remettant des décorations.

Le terrorisme est une hydre. À chaque fois que l’on pense lui avoir fait subir un coup dur, il se manifeste avec plus violence. Toutefois, les autorités de la transition sont engagées à venir au bout de ce fléau.

Togola

Chiencoro
Chiencorohttps://saheltribune.com
Chiencoro a plusieurs années d'expérience dans la presse écrite et le blogging au Mali. Il est présentement journaliste-reporter à Sahel Tribune.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Sécurité routière : ce que pensent les Maliens du port obligatoire du casque 

À partir de janvier 2023, le gouvernement malien entend rendre obligatoire le port du casque pour les motocyclistes. Cette décision est diversement appréciée par les Maliens, en cette période de grande inflation des produits de première nécessité.

Tchad : une dizaine de militaires tués dans l’ouest du pays

Une unité des Forces de défense et de sécurité tchadienne a fait l’objet d’une attaque « surprise », menée par des éléments de la « secte Boko Haram »

Qatar 2022 : Al-Qaïda appelle au boycott de la Coupe du monde

À la veille de la coupe du monde, Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (AQPA) a exhorté les musulmans à boycotter la compétition.

Mali : camp des déplacés de Faladiè, dures conditions d’accouchement pour des femmes

Au centre du Mali, de nombreuses personnes, dont des femmes et des enfants ont fui les conflits pour trouver refuge, pour la plupart, dans les nombreux sites aménagés à Bamako pour les accueillir. Dans ces camps de déplacés, des femmes donnent naissance sans avoir les moyens de recourir à des services médicaux.
%d blogueurs aiment cette page :