Home Actualités Un pont entre générations: la rencontre de Lobbo Traoré et le Comité pour la réconciliation

Un pont entre générations: la rencontre de Lobbo Traoré et le Comité pour la réconciliation

0 comment 412 views

Le mardi 16 avril 2024, le comité de Pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la Paix et la Réconciliation a fait une visite chargée d’histoire et de promesse chez Madame Touré Lobbo Traoré, veuve de l’ex-Président Amadou Toumani Touré.

Dans le cœur de Bamako, une rencontre touchante et symbolique s’est déroulée, marquant un moment de réflexion profonde sur l’unité et la réconciliation. À cette occasion, le lien entre passé, présent et avenir s’est tissé autour de l’engagement inébranlable de figures maliennes dédiées à la cause nationale. Ousmane Issoufi Maïga, président du comité, ancien collaborateur du défunt président, ne pouvait dissimuler son émotion en se remémorant les jours où la collaboration et le patriotisme définissaient leur travail commun. C’était un temps où « ATT fut un rassembleur, un patriote qui a consacré sa vie au Mali et aux Maliens, » a-t-il souligné avec respect et nostalgie.

Cette réunion n’était pas seulement un hommage à un leader passé; elle était également un plaidoyer vibrant pour le futur, réaffirmant la nécessité d’un dialogue inclusif sous l’égide actuelle du Président Assimi Goïta. « Nous rencontrons tout le monde et nous allons discuter avec tout le monde, » a insisté Maïga, en faisant écho à la vision d’un Mali uni et réconcilié.

Volonté malienne de tourner la page des discordes

La réponse de Touré Lobbo Traoré fut tout aussi émouvante. Avec une grâce qui lui est propre, elle a exprimé sa reconnaissance pour l’initiative de paix qui cherche à englober tous les fils et toutes les filles du Mali. Promettant de soutenir avec ardeur les efforts du comité, elle symbolise l’esprit indomptable d’un Mali qui, malgré les épreuves, cherche toujours à se reconstruire et à avancer.

Ainsi, au-delà des simples mots échangés lors de cette visite, se trouvait une promesse mutuelle de travail acharné pour la paix et le progrès. Cet échange entre anciens et nouveaux leaders n’est pas seulement une question de protocole, mais une manifestation profonde de la volonté maliennes de tourner la page des discordes pour écrire ensemble un nouveau chapitre de cohésion et de solidarité.

Dans l’ombre des défis qui persistent, cette rencontre rappelle à chacun de nous que le Mali n’est pas juste un lieu, mais un tissu vivant d’histoires, de luttes et d’espoirs, constamment retissé par ses enfants dévoués. Et dans cet effort continu, le dialogue demeure notre outil le plus précieux, notre arme la plus forte contre les divisions.

L’appel à la prière pour le Mali de Maïga et la réponse de Lobbo Traoré ne sont pas de simples formalités; ils sont le reflet d’une conviction partagée que, même dans les moments les plus sombres, il reste toujours un espoir pour ceux qui choisissent de se tenir ensemble, de se souvenir et de rêver ensemble. Pour le Mali, pour l’Afrique, pour le monde.

Chiencoro Diarra

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate