Home Actu Ségou’Art : les flashes sont désormais braqués sur la 19édition

Ségou’Art : les flashes sont désormais braqués sur la 19édition

0 comment 143 views

La 19e édition du Festival sur le Niger, désormais dénommé Ségou Art, a été officiellement lancé, jeudi 02 février 2023 dans la cité multiséculaire des Balazans, Ségou. Cette cérémonie d’ouverture était présidée par le Chef du gouvernement de la transition malienne, Dr Choguel Kokala Maiga. Durant ce week-end la cité des Balanza brille par la richesse culturelle du Mali et d’ailleurs et les talents artistiques sont mis en avant. Avec plus de 35 000 festivaliers et 250 artistes venus de 32 pays d’Afrique et ailleurs.

La ville de Ségou est peuplée des festivaliers venus de tout horizon. La berge de Joliba (fleuve Niger) de Ségou vibre déjà aux couleurs de ce rendez-vous culturel international. Colloques, expositions, échanges sur la culture, des soirées de contes, des visites touristiques, une course de pirogues et à dos d’ânes, des festivités artistiques et des concerts géants avec des artistes de renommé international, seront les temps forts de cette manifestation culturelle, qui se tient du 31 janvier au 05 février. Une occasion pour ces nombreux acteurs et experts de la culture d’engager une fois de plus des sujets autour de la culture.

« Je vous souhaite, au nom de la population, la chaleureuse et fraternelle bienvenue dans la cité hospitalière et historique des Balazans, capitale du célèbre royaume bambara, Ségou, pour célébrer le Festival sur le Niger, mais aussi célébrer le Mali et l’Afrique, riche en diversité culturelle », a déclaré le maire de la commune urbaine de Ségou, M. Nouhoum Diarra.

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokala Maiga, après avoir fait un long voyage sur la place importante de la culture malienne, a fait un honneur spécial sur les valeurs sacro-saintes sociétales de la ville de Ségou, dont « mâyâ, le diatiguiya et le dambé. »

Ségou’art 2023

Plus de 35 000 festivaliers et 250 artistes, acteurs culturels et professionnels de l’art, en provenance de plus de 32 pays d’Afrique et d’ailleurs, sont attendus à la 19e édition du Festival sur le Niger de Ségou.

Le Festival de cette année se tient dans un format complet, avec des activités riches et variées autour du thème « Patrimoine et créativité ». Selon Attaher Maiga, Coordinateur de Ségou’Art, ce thème vise « à nous donner les outils d’identification des éléments du patrimoine culturel immatériel, susceptibles d’orienter, d’influencer et d’amplifier la créativité. Toute chose qui participe à la création d’un futur meilleur, non seulement pour la valorisation du patrimoine, mais également au développement humain durable à travers le soutien à l’économie locale, entre autres dans le domaine de l’industrie culturelle et créative. »

Le coordinateur de Ségou’Art que le thème choisit cette année « montre la voie du changement du paradigme afin de rendre à l’Afrique la création africaine. Il s’attache à mettre les participants sur la voie de la connaissance du soi-même, des autres et du monde. »

Il s’agit, à travers ce thème de s’inspirer du travail de la Fondation Festival sur le Niger, qui a utilisé le patrimoine culturel comme gisement. Un gisement dont elle a fait la promotion avec créativité, tout en essayant de créer des opportunités de développement et de marché pour les artistes et les acteurs culturels dans le domaine des industries de créations culturelles (ICC).

Capitale culturelle du Mali

Cette édition 2023 se passe au lendemain de la première Rentrée diplomatique du Mali, qui s’est tenue au Centre culturel Korè de Ségou autour de la Diplomatie Culturelle. Ce qui fait de Ségou, la capitale culturelle du Mali, a eu à rappeler M. Attaher.

« C’est le lieu d’exhorter les plus hautes autorités à soutenir les artistes et les acteurs culturels du Mali, car nous sommes convaincus que la culture est la solution », a plaidé le Coordinateur de Ségou Art.

« Le salon d’art contemporain, comme chaque année, offre un espace de visibilité à 12 artistes émergents du Mali dans le cadre de l’exposition Bi Mali (le Mali contemporain). Cette année nous innovons avec la création de la foire locale d’art contemporain (FLAC), qui est un marché d’art local offrant l’opportunité aux jeunes artistes, des galeristes, des collectionneurs, et des amateurs d’art », précise-t-il.

Selon le programme, les activités sont mises en œuvre de manière créative et innovante, notamment la Caravane culturelle de la paix, la Foire artisanale et agricole, les spectacles de danse, de théâtre et du conte, le colloque de Ségou, Korè Faclab, le concours d’assainissement quartier propre, les ateliers de recyclage…

Mohamed Camara, envoyé spécial

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate