Home A la Une Mali : une nouvelle centrale solaire pour briser la crise énergétique

Mali : une nouvelle centrale solaire pour briser la crise énergétique

0 comment 407 views

Face à une crise énergétique qui paralyse le pays, le Mali mise sur les énergies renouvelables pour retrouver son autonomie. Le lancement des travaux de la centrale solaire de Safo, le 28 mai 2024 par le président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta, d’une capacité de 100 mégawatts, témoigne de la détermination des autorités de la transition à résoudre ce problème crucial. Ce projet, réalisé en partenariat avec la Chine, illustre les efforts soutenus pour offrir un avenir énergétique durable aux Maliens.

Le Mali poursuit son engagement vers l’indépendance énergétique avec le lancement des travaux de la deuxième centrale solaire d’une capacité de 100 mégawatts-crête, implantée sur plus de 200 hectares à Safo. Cette initiative, pilotée par les autorités de la transition, marque un tournant crucial dans la lutte contre la pénurie d’énergie qui paralyse le pays.

Une vieille coopération qui ne cesse de se renforcer 

Lors de la cérémonie de lancement, Kiro Traoré, maire de la commune rurale de Safo, a exprimé sa gratitude envers le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta. « Nous remercions le Président de la Transition pour cette belle initiative à l’endroit de notre commune. Nous ferons tout ce qui est à notre pouvoir pour la défense des intérêts de la Transition et du Mali », a-t-il déclaré. Traoré a souligné que ce projet, qui semblait autrefois utopique, est devenu une réalité grâce aux efforts du gouvernement, apportant espoir et opportunités aux habitants de Safo et de Dialacorodji, notamment en termes de création d’emplois pour les jeunes.

L’ambassadeur de la République populaire de Chine au Mali, Chen Zhihong, a salué cette initiative, la qualifiant de symbole fort de la coopération sino-malienne. « C’est avec un grand honneur que je participe ce matin à la cérémonie du lancement de la construction de la nouvelle centrale solaire ici à Safo », a-t-il déclaré. Il a également mis en avant l’importance de cette collaboration qui renforce les liens entre les deux pays et ouvre des perspectives de développement mutuel. « La coopération entre les deux parties dans le domaine de l’énergie solaire créera un exemple de coopération gagnant-gagnant et ouvrira de larges perspectives. »

Les relations sino-maliennes, ancrées dans plus de six décennies de coopération, ont déjà porté des fruits notables dans divers secteurs, allant de l’infrastructure à la santé. Des projets emblématiques comme le troisième Pont de Bamako, l’Hôpital du Mali et la Cité universitaire de Kabala témoignent de cette collaboration fructueuse.

Augmentation de la fourniture d’énergie

Mme Bintou Camara, ministre de l’Énergie et de l’Eau, a souligné que la construction de cette centrale solaire s’inscrit dans un vaste projet de développement énergétique, visant à transformer le système énergétique national en privilégiant les énergies renouvelables. « La construction de centrales solaires répond surtout à votre [Président de la Transition] vision qui consiste en la réussite de la transformation du système énergétique national », a-t-elle affirmé. Ce projet ambitieux comprend un champ solaire d’une puissance de 100 MWc, un système de stockage d’énergie solaire de 50 MW/50 MWh, ainsi que diverses infrastructures de soutien.

Le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta, a rappelé l’importance de ces initiatives pour le développement durable du Mali. « La nouvelle centrale de Safo, avec une capacité de 100 MW, va non seulement permettre la création d’emplois directs et indirects, mais surtout augmenter la fourniture d’énergie pour nos concitoyens », a-t-il déclaré. Il a également souligné la nécessité de continuer à innover dans le secteur énergétique, essentiel pour le développement endogène du pays.

Un contexte mondial de crise énergétique

La crise énergétique ne se limite pas au Mali. D’autres pays, notamment le Tchad, la Guinée, et le Niger, font également face à des défis similaires. Au Tchad, la crise énergétique a été exacerbée par des délestages prolongés, tandis qu’en Guinée, une explosion au principal dépôt pétrolier a provoqué des coupures d’électricité généralisées. Le Niger, malgré la reprise de son interconnexion avec le Nigeria, continue de subir des perturbations majeures dans la fourniture d’électricité.

Ces exemples montrent que la crise énergétique est un problème mondial, aggravé par les changements climatiques et la gestion parfois inefficace des ressources énergétiques. Cependant, le Mali se distingue par sa détermination à trouver des solutions durables.

Perspectives et espoir pour l’avenir

Le projet de la centrale solaire de Safo, tout comme celui de Sanankoroba, représente un pas significatif vers l’autonomie énergétique du Mali. Ces initiatives témoignent de la volonté des autorités maliennes de transformer la crise en opportunité, en mettant l’accent sur les énergies renouvelables.

La coopération internationale joue un rôle clé dans cette transition. Le soutien de partenaires comme la Chine et la Russie est crucial pour la réalisation de ces projets. « La Chine et le Mali se sont toujours soutenus mutuellement sur des questions d’intérêt mutuel majeur », a rappelé Chen Zhihong, soulignant l’importance de la confiance politique et de la coopération technique entre les deux nations.

Le Mali, sous la direction du Colonel Assimi Goïta, montre une volonté claire de surmonter la crise énergétique. Les initiatives en cours, soutenues par des partenariats internationaux solides, ouvrent la voie à un avenir plus lumineux et durable. La centrale solaire de Safo est plus qu’un simple projet énergétique ; elle est le symbole d’une nation résiliente, déterminée à éclairer son avenir.

Chiencoro Diarra 

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate