Mali-Guinée : le Colonel Mamadi Doumbouya à Bamako pour le 22 septembre

Date:

Share post:

Ce mercredi 21 septembre 2022, le Président de la transition, le colonel Assimi Goïta, a accueilli, à l’aéroport international Président Modibo Keïta de Bamako-Senou, le Président de la Transition de la Guinée. Le colonel Mamadi Doumbouya prendra part aux festivités du 22 septembre.

À bord de l’avion présidentiel de la République du Mali, le Président guinéen de la transition a atterri à l’aéroport international de Bamako, à 16h45 minutes. Il a été accueilli et accompagné au Palais de Koulouba par son homologue malien avec lequel il aura des entretiens.

Certes depuis des années, le Mali commémore son accession à l’indépendance. À l’instar des années précédentes, elle ne sera pas célébrée avec faste en raison de la situation sécuritaire et politique du pays, mais la réception de Doumbouya la donne à une ambiance particulière.  

Notons que depuis l’embargo imposé par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et l’Union économique et monétaire ouest-africains (Uemoa), le Mali et la Guinée rapprochent de plus en plus leur position. Les deux militaires à la tête de ces deux États travaillent à renouer les liens historiques entre les deux pays. « La Guinée et le Mali constituent deux poumons dans un même corps », a rappelé le président guinéen à sa descente d’avion.  

L’unité africaine et la pleine souveraineté

Du refus de fermer ses frontières avec le Mali à l’invitation d’une délégation malienne à prendre part à son Conseil des ministres, la Guinée prouve à travers des gestes l’unité des deux pays. Le transport du président Doumbouya à bord du Boeing présidentiel du Mali est aussi une preuve palpable de ce rapprochement des deux pays et de leur vision commune et partagée. À sa descente d’avion, le colonel Doumbouya n’a-t-il pas d’ailleurs prononcé à son accueil par son homologue malien, « Mbra môgô » (traduit en français ma famille).

Dans une courte interview accordée à la presse, à sa descente d’avion, le président guinéen de la transition a indiqué être au Mali en vue d’accompagner « le peuple malien, qui est un peuple frère ». Selon ses explications, il lui était « important d’être à Bamako pour fêter l’indépendance du Mali avec les frères maliens ».

Le Président Doumbouya prendra donc part demain aux festivités consacrées à la commémoration de l’accession du Mali à l’indépendance. Un geste hautement symbolique dans la marche des deux pays vers l’unité et la pleine souveraineté. Ce 62e anniversaire est placé sous le signe de l’union dans la souveraineté retrouvée.

F.T

Sahel Tribune
Sahel Tribunehttps://saheltribune.com
Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Mali : le M5-RFP charge le Cadre des partis et regroupements politiques

Le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) a répondu dans une note d’information, le 3 décembre dernier, à une déclaration du Cadre des partis politiques publiée, le 26 novembre 2022.

Rentrée des cours et tribunaux : « La justice malienne ne sera que ce que nous en ferons », dixit le col. Assimi Goïta

Sous la présidence du colonel Assimi Goïta, chef de l’État, la rentrée solennelle des cours et tribunaux, pour l’année 2022-2023, s’est tenue, ce jeudi 1er décembre 2022, à la Cour suprême

Mali : des ONG annoncent la suspension de leurs activités

Suite au communiqué Nº 042 du gouvernement malien de la transition, annonçant l’arrêt sur son territoire, avec « effet immédiat », des activités de toutes les ONG financées ou appuyées par la France, certains organismes non gouvernementaux ont commencé à plier bagages et suspendre leurs financements dans le pays.

 Sommet des dirigeants États-Unis–Afrique : vers une coopération accrue sur les priorités mondiales communes 

Le Sommet des dirigeants États-Unis–Afrique rassemblera, du 13 au 15 décembre 2022, des leaders de l’ensemble du continent africain à Washington.
%d blogueurs aiment cette page :