Lutte contre le paludisme : l’OMS invite à une « action commune » contre cette maladie

Date:

Share post:

Dans le cadre de la lutte contre le paludisme, l’OMS appelle les pays ainsi que les partenaires mondiaux du secteur de la santé à s’impliquer davantage pour faire barrage au paludisme.

Confronté à des lacunes d’accès, au COVID-19 et au manque de financement, le paludisme continue de faire des ravages à travers le monde, déplore l’Organisation mondiale de la santé (OMS) tout en indiquant que le paludisme fait « des centaines de milliers de morts chaque année » dans le monde.Les pays africains sont ceux qui souffrent énormément de cette maladie, précise-t-on.

Selon l’OMS, 1,5 milliard de cas de paludisme et 7,6 millions de décès ont été évités depuis 2000. Mais l’estimation annuelle du nombre mondial de cas de paludisme reste inchangée au cours des 4 dernières années, indique-t-on. D’où la nécessité d’agir rapidement pour changer la tendance.

« Une action commune »

Pour contrecarrer cette maladie et arriver aux objectifs convenus sur le plan international, un meilleur ciblage des interventions, la disponibilité de nouveaux outils ainsi qu’un financement conséquent sont nécessaires, prévient l’OMS. Le directeur général de cette Organisation mondiale de la santé, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus invite les dirigeants du monde entier à relever « le défi du paludisme, tout comme ils l’ont fait lorsqu’ils ont jeté les bases des progrès réalisés depuis le début du siècle ». À l’en croire, « grâce à une action commune et à un engagement à ne pas laisser personne de côté, nous pouvons réaliser notre vision commune d’un monde exempt de paludisme. »

Signalons que la déclaration d’Abuja a été signée par les dirigeants africains en 2000 pour la réduction à 50 % le nombre de décès dus au paludisme sur le continent africain sur une période de 10 ans. De nos jours, seuls 21 pays ont éliminé le paludisme au cours des deux dernières décennies. Parmi ces pays, 10 ont été officiellement certifiés exempts de paludisme par l’OMS.

Bakary Fomba, stagiaire     

Sahel Tribune
Sahel Tribunehttps://saheltribune.com
Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Lutte contre le paludisme : un candidat-médicament bientôt en test au Mali et dans d’autres pays africains

En vue d’éliminer rapidement l’infection paludéenne, y compris les souches résistantes et bloquer la transmission du parasite, des instituts de recherche se sont donné la main pour développer un candidat-médicament.

Lutte contre le Sida : vers une riposte nationale souveraine dans l’esprit du Mali Kura ?

Partout dans le monde, le 1er décembre est consacré Journée de lutte contre le Sida. Cette date marque le lancement du mois de lutte contre la maladie au Mali.

Malnutrition au Mali : comment adapter la stimulation psychosociale pour les enfants malnutris

Apporter des soins nutritionnels et un traitement médical aux enfants malnutris ne suffit pas. Il faut une stimulation psychosociale.

Cancer du sein : « J’avais peur que mon mari m’abandonne »

Au Mali, comme dans le reste du monde, nombreuses sont les femmes qui souffrent du Cancer du sein. Une femme sur 9 sera atteinte de cette maladie au cours de sa vie et 1 femme sur 27 en mourra.
%d blogueurs aiment cette page :