Home A la Une Lancement des travaux à Kati : Un projet routier majeur sous l’égide du président Goïta

Lancement des travaux à Kati : Un projet routier majeur sous l’égide du président Goïta

0 comment 471 views

En ce jeudi 1er février 2024, la ville de Kati s’est parée de ses plus beaux atours pour accueillir une cérémonie solennelle, marquant le lancement des travaux d’aménagement de la RR9 et des voies stratégiques. Sous le leadership du Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, Chef de l’État, cette initiative audacieuse promet de redessiner le visage de la région.

La ministre des Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko, a exprimé sa gratitude envers les personnalités présentes, soulignant l’importance des valeurs qui guident les relations humaines au Mali. La cérémonie a été marquée par la présence distinguée du Président de la Transition et du Premier ministre, signe de leur engagement envers le développement du pays.

Répondre aux besoins actuels

Dans son discours, la ministre a rappelé l’héritage historique du peuple malien, habitué à lutter contre l’oppression. Elle a cité Sénèque l’Ancien, soulignant que la difficulté n’est pas un obstacle pour ceux qui osent agir. La cérémonie, s’inscrivant dans la lignée des actions entreprises sous le leadership du Président de la Transition, vise à répondre aux besoins spécifiques en matière d’infrastructures routières.

Le projet d’aménagement, d’une valeur d’environ 95 milliards de FCA, englobe la section Bamako-Koulouba-Kati, la route régionale RR9, la bretelle d’accès à l’hôpital du Point G, les voiries urbaines à Kati, et la section Pétro Bama-Samé-Kati. Un investissement entièrement pris en charge par le budget national, démontrant l’engagement du gouvernement envers le bien-être des citoyens.

La ministre a souligné l’importance stratégique de ces axes routiers, notant leur saturation actuelle et les défis qu’ils présentent en termes de circulation, de mobilité urbaine et de sécurité routière. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, avec des projections de trafic atteignant 43 000 véhicules par jour d’ici 2045.

A Kati, un nouveau chapitre s’ouvre

Les objectifs du projet sont multiples, allant de la modernisation des axes routiers à l’amélioration du confort et de la sécurité des usagers, en passant par la réduction des accidents et des coûts d’exploitation des véhicules. La vision à long terme est de contribuer à la construction d’un Mali uni, harmonieux et prospère.

La ministre a également souligné le rôle essentiel du ministère des Transports et des Infrastructures dans la concrétisation de ces projets, avec une mention spéciale à l’Entreprise COVEC-Mali qui sera chargée de l’exécution des travaux.

La cérémonie a été l’occasion de remercier les autorités locales, les légitimités traditionnelles, les invités et l’ensemble de la population pour leur soutien. La ministre a exprimé sa détermination à mériter la confiance placée en elle, affirmant son engagement à réaliser le projet routier et à répondre aux demandes sociales pressantes en matière d’infrastructures de transport et de désenclavement.

Ainsi, sous le ciel étoilé de Kati, un nouveau chapitre s’ouvre, promettant un avenir plus fluide, plus sûr et plus prospère pour cette ville et pour tout le Mali. La route vers le développement est pavée, et le peuple malien regarde avec optimisme vers l’horizon qui se dessine.

Chiencoro Diarra

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate