Humanitaire : le Club Espoir de Bamako fait don à la pouponnière de Niamana

Humanitaire : le Club Espoir de Bamako fait don à la pouponnière de Niamana
Don de kits à la Pouponnière de Niamana. ©Hamidou Togo

Fidèle à ses missions de venir en aide aux personnes et structures nécessiteuses, le Club Espoir de Bamako a fait don de plusieurs articles, d’une valeur de plus d’un million de FCFA, à la pouponnière de Niamana. C’était le jeudi 26 août dernier, dans les locaux de la structure, à Niamana, en présence du chef de cabinet du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille.

Le centre d’accueil et de placement familial ou pouponnière de Niamana héberge plus de 150 enfants et pensionnaires, dont plus de 50 handicapés. C’est un espace de jeux, de salles dénommées de poussin, caneton, lapin, chaton, pingouin, de handicapé (caméléon), brebis, lionceau, jardin d’enfants, papillon, hippopotame.

Selon Mme Bouaré Fatoumata Koné, directrice du centre, les besoins de cette structure sont nombreux et variés : alimentaire, produits d’entretien, jeux, sanitaires entre autres.

Au nom de l’ensemble des membres du Club Espoir de Bamako, Mme Tounkara Fatou Sissoko a remis à la directrice de la pouponnière, sous l’œil vigilant du chef de cabinet Mamadou Diané, des kits, d’une valeur de plus d’un million. Les kits sont composés des draps, des ustensiles de cuisine, des sous-vêtements, des biberons et leurs accessoires, des chaussures filles et garçons, etc.

Emboîter le pas au donateur

Soroptimist international, qui veut dire le meilleur pour la femme, est une organisation mondiale de femmes ayant pour préoccupation l’amélioration des conditions de vie des femmes, des filles et des enfants, a fait savoir Mme Sangaré. Fondé en 1921 aux USA, le soroptimist s’engage auprès des communautés locales, nationales et internationales en concevant et finançant des milliers de projets à travers des partenariats, à tous les niveaux de la société.

Au Mali, a précisé Mme Sangaré, il y a 4 Clubs soroptimist, dont le Club Espoir de Bamako. Elle a salué et rendu hommage à la directrice de la pouponnière et à son équipe pour les efforts qu’elles déploient afin que les enfants puissent vivre dans un environnement familial sain et jovial.

Le chef de cabinet du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mamadou Diané a joint sa voix à celle de la directrice de la pouponnière pour remercier le Club donateur. Selon M. Diané, il n’y a pas donation modeste. C’est le geste qui compte, a-t-il fait comprendre. Il a invité des bonnes volontés à emboîter le pas au Club Espoir de Bamako.

Étaient témoins oculaires de cette donation de braves dames, membres du Club Espoir de Bamako : Mme Sangaré Aminata Traoré, Mme Samaké Fatoumata Dibo, Mme Tounkara Fatou Sissoko et Mme Dolo Oumou Diombélé.

Hamidou Togo

Sahel Tribune

Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

%d blogueurs aiment cette page :