Dialogue national inclusif au Tchad : les travaux préliminaires démarrés dans plusieurs localités

Date:

Share post:

Au Tchad, les travaux préliminaires du dialogue national inclusif ont démarré dans plusieurs localités, notamment dans la province de Salamat.

Dans la province de Salamat, une des 23 régions du Tchad, le pré-dialogue national inclusif a été lancé, jeudi 4 novembre. Les résultats de ces concertations préliminaires avec les forces vives du Tchad seront débattues au dialogue national inclusif prévu pour fin novembre et décembre prochain.

Ce pré-forum vise surtout à consulter toutes les forces nationales à l’intérieur et à l’extérieur de cette localité. Cela, en vue de recueillir les attentes et les préoccupations des populations du Salamat. Il s’agit des personnes ressources, comme des organisations de la société civile et des délégations départementales.

« L’objectif de ce pré-dialogue est de donner l’opportunité aux différentes couches socioprofessionnelles d’extérioriser leurs points de vue sur diverses thématiques, rapporter les attentes et préoccupations des enfants de la province du Salamat », a expliqué dans son mot de circonstance M. Noubatessem Jonathan — chef de mission.

Ouvrant ces assises, le secrétaire général, Maab Mara, a aussi invité les participants à saisir cette occasion pour « apporter leurs contributions librement car le pays a besoin de tous ses enfants pour progresser ». Tout en rappelant que la « démocratie n’est pas synonyme de l’anarchie ».

Pour rappel, le Tchad est plongé dans une période de transition, à la suite du décès du président Idriss Déby Itno, en avril dernier. Depuis lors, le pays est dirigé par un Conseil Militaire de Transition (CMT), créé le 20 avril 2021 et qui est composé de 15 membres. Il est dirigé par Mahamat Idriss Déby — fils du défunt président.

Bakary Fomba

Bakary FOMBA
Bakary FOMBA
Né à Kounambougou (région de Koulikoro), Bakary Fomba est enseignant de formation. Journaliste-blogueur, membre de Doniblog, la Communauté des Blogueurs du Mali. Il est également contributeur à Benbere, plate-forme des blogueurs maliens. Il est présentement le Directeur de la rédaction du site web d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits saheltribune.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Mahmoud Dicko au forum de Bamako : « nous sommes face à une impasse totale »

Longtemps passé sous silence, l'influent iman Mahmoud Dicko était invité hier à prendre la parole lors du lancement de la 22e édition du forum de Bamako. Se disant un peu sceptique au regard de la situation, mais très optimiste par nature, il a tenu à nouveau son habituel réquisitoire.

Gouvernance : au Mali, une nouvelle initiative pour la gestion des ressources humaines

Dans la gestion des ressources humaines de l’État et des collectivités territoriales, le Mali est confronté à d’énormes défis, notamment l’existence de travailleurs fantômes, la réalisation de plusieurs paiements pour les mêmes bénéficiaires, des paiements pour un travail non effectué

Lettre ouverte d’un citoyen malien d’Afrique à Macron : repartir sur de nouvelles bases avec le Mali et l’Afrique

Dans cette lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron, signée le 16 mai courant et soumise ce 23 mai à notre rédaction, Tidiani Togola, fondateur et directeur exécutif de Tuwindi, exhorte le président français à faire de sa réélection « une opportunité pour réorienter les relations de [son] pays avec ses partenaires en Afrique ». Nous vous livrons le contenu de sa lettre ouverte.

Œuvres sociales à Kita, au Mali, la communauté chrétienne bénéficie de deux forages d’eau 

Grâce à l’initiative du président malien de la transition d'allouer les deux tiers de son fonds de souveraineté aux œuvres sociales, la communauté catholique de Kita a bénéficié de deux infrastructures hydrauliques, le 9 mai dernier. 
%d blogueurs aiment cette page :