Home Economies « Africa Outlook 2024 » : l’Afrique en tête de la croissance mondiale en 2024

« Africa Outlook 2024 » : l’Afrique en tête de la croissance mondiale en 2024

0 comment 291 views

En 2024, l’Afrique s’apprête à prendre la tête du peloton économique mondial, avec douze pays du continent prévus pour figurer parmi les vingt économies à la croissance la plus rapide, révèle le rapport « Africa Outlook 2024 » publié par The Economist Intelligence Unit.

Selon les prévisions, tous les pays africains devraient afficher une croissance économique positive, à l’exception notable du Soudan et de la Guinée équatoriale. Douze économies africaines devraient même enregistrer des taux de croissance impressionnants allant de 6% à 10%, propulsant ainsi la région à la deuxième place mondiale en termes de dynamisme économique. Le PIB africain global devrait croître de 3,2%, une nette augmentation par rapport à la croissance de 2,6% enregistrée en 2023.

Les pays qui mèneront cette charge économique sont le Sénégal, la Mauritanie, la Libye, le Rwanda, la Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo, le Bénin, l’Ouganda, l’Éthiopie, le Mozambique, le Togo et la Tanzanie, selon les données du rapport.

Les moteurs de cette croissance économique mondiale

En tête de ce classement, le Sénégal devrait afficher une croissance frôlant les 10%, se hissant ainsi à la troisième place mondiale. La Mauritanie et la Libye compléteront le podium continental avec des taux de croissance avoisinant les 7,5%.

Les moteurs de cette dynamique économique résident notamment en Afrique de l’Est, englobant des pays tels que l’Éthiopie, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, la Tanzanie et la RDC. Le secteur des services, en plein essor, propulse cette région en tant que zone la plus dynamique du continent. Parallèlement, les pays riches en ressources et principaux exportateurs de matières premières continueront à prospérer grâce à la concurrence intense et aux prix élevés des hydrocarbures ainsi que des produits issus des secteurs minier et agricole.

Le rapport souligne également que des investissements substantiels continueront d’affluer dans les entreprises africaines du secteur de l’énergie, ainsi que dans les minerais et les métaux essentiels à la transition énergétique et à la transformation numérique à l’échelle mondiale. Cette projection encourageante positionne l’Afrique comme l’un des moteurs de la croissance économique mondiale pour l’année à venir.

Chiencoro Diarra 

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate