Relations Bamako-Paris : le Mali interdit les activités d’ONG opérant sur financement français

Date:

Share post:

Après la fin de sa coopération militaire avec la France, en août 2022, avec le départ du dernier soldat de l’opération « Barkhane », le Mali décide d’interdire, toutes les activités menées par les ONG « opérant au Mali sur financement ou avec l’appui matériel ou technique de la France, y compris dans le domaine humanitaire ».

Le 16 novembre, la France a annoncé la suspension de son aide publique au développement « au profit de populations en situation de grande pauvreté ». Paris a invoqué les relations entre Bamako et « l’organisation paramilitaire russe Wagner ».

Selon les dirigeants maliens, cette décision « n’est qu’un subterfuge destiné à tromper et manipuler l’opinion publique nationale et internationale aux fins de déstabilisation et d’isolement du Mali ». Depuis février 2022, la France a notifié par voie diplomatique la « suspension de sa coopération au développement en faveur du Mali ».  

Les autorités maliennes de la transition estiment que cette « aide déshumanisante pour notre Peuple » est utilisée comme moyen de « chantage des gouvernants et d’autre part dans le soutien actif aux groupes terroristes opérant sur le territoire malien ».

Dans un communiqué lu à la télévision nationale (ORTM), ce lundi 21 novembre 2022, le gouvernement malien indique que cette suspension contribuera à la « restauration de notre dignité bafouée par une junte française ».

Des ONG avaient déjà tiré la sonnette d’alarme arguant que « La suppression de ces financements entraînera l’arrêt d’activités essentielles, voire vitales […] au profit de populations en situation de grande fragilité ou de pauvreté ». 7,5 millions de Maliens ont besoin d’assistance, « soit plus de 35 % de la population ». Ces ONG avaient donc demandé à la France de revoir ses copies.

Chiencoro Diarra

Chiencoro
Chiencorohttps://saheltribune.com
Chiencoro a plusieurs années d'expérience dans la presse écrite et le blogging au Mali. Il est présentement journaliste-reporter à Sahel Tribune.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Mali : A 6 ans, Alioune a été amputé de la jambe

Alioune, 6 ans, encore insouciant et rêveur, a vu sa vie basculer lorsqu’il a été amputé de la jambe à la suite d’une blessure par balle.

Tchad : les inondations à N’Djamena renforcent la crise humanitaire et font craindre l’apparition d’épidémies

Depuis mi-août, le centre et le sud du Tchad sont frappés par des graves inondations, les dernières touchant la capitale, N’Djamena, où deux fleuves ont débordé, laissant des quartiers entiers submergés par les eaux.

La renaissance du phénix !

Son absence avait fait couler beaucoup d’encres et de salives. Le doute était persistant, voire sceptique. Trop de conjectures avaient été émises. Même sa rencontre avec le chef de l’État n’avait pas réussi à rassurer les plus sceptiques. Le temps est quand même le meilleur des juges.

Mali : le M5-RFP charge le Cadre des partis et regroupements politiques

Le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) a répondu dans une note d’information, le 3 décembre dernier, à une déclaration du Cadre des partis politiques publiée, le 26 novembre 2022.