Home Actu Refondation : le Mali institue le 14 janvier, « Journée nationale de la souveraineté retrouvée »

Refondation : le Mali institue le 14 janvier, « Journée nationale de la souveraineté retrouvée »

0 comment 146 views

Dans son traditionnel discours de Nouvel An, le président de la transition, Col. Assimi Goïta, a institué le 14 janvier Journée nationale de la souveraineté retrouvée.

Le respect de la souveraineté du Mali, le respect des choix stratégiques et des choix de partenaires opérés par le Mali, la défense des intérêts du peuple malien dans les prises de décisions, voilà les trois principes qui guident désormais les relations de coopération du Mali.

Les autorités de la transition restent convaincues que « l’option de la reconquête de notre souveraineté est pour nous la seule [voie] possible si nous ne voulons pas être complices de la perpétuation du système de dépendance qui hypothèque notre avenir ». C’est pourquoi elles ont décidé d’instituer le 14 janvier comme « Journée nationale de la souveraineté retrouvée ». Cela en souvenir de la grande mobilisation des Maliens contre les « sanctions illégales, illégitimes et inhumaines de la CEDEAO et de l’UEMOA ».

Le ministre de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les Institutions, Ibrahim Ikassa Maïga, l’avait déjà rappelé, le 21 décembre lors du Conseil des ministres. Selon lui, l’objectif de cette journée est de faire graver dans la conscience collective le sentiment patriotique et la capacité de résilience du Peuple malien pour l’affirmation et la restauration de sa souveraineté nationale retrouvée.

Une année 2022 éprouvante

À l’appel des autorités de la transition, les Maliens ont pris d’assaut le Boulevard de l’indépendance, le 14 janvier 2022, pour dénoncer les sanctions de la Cédéao et soutenir les autorités de la transition. Le chef de l’État estime donc que « le peuple malien aura vécu une année 2022 éprouvante, mais riche en évènements d’importance majeure ».

Tout en saluant cette résilience du peuple malien face à l’adversité, le président Goïta a exhorté au renforcement de l’union sacrée autour de la patrie. « La réussite du Mali Koura dépendra de notre cohésion et de notre engagement. Nos labeurs individuels et collectifs en seront le levain », souligne le colonel Assimi Goïta tout en gardant confiance en l’avenir.

Toutefois, il ne se fait aucune illusion, « la voie que nous avons choisie sera parsemée d’embuches et nous aurons à faire face à de nombreuses difficultés ». Selon ses précisions, certaines de ces difficultés seront « réelles, car inhérentes à la complexité des questions à gérer, mais beaucoup d’autres seront l’œuvre de ceux qui ne veulent pas que nous recouvrions notre indépendance totale ». 

L.R

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate