Prestation de serment : Assimi Goita s’engage à réduire le train de vie de l’État

Date:

Partager:

Le nouveau président de Transition, Assimi Goita est officiellement rentré en fonction, lundi 7 juin 2021, à travers la prestation de serment devant la Cour suprême du Mali. Une prise de fonction qui intervient dans un contexte assez particulier au Mali, notamment sur le plan diplomatique.

Après le coup de force contre l’ex-président de Transition Bah Ndaw et son Premier ministre Moctar Ouane, le 24 mai 2021, et leur démission, le 26 mai, l’ex-vice-président de transition, le colonel Assimi Goita a prêté serment, lundi 7 juin 2021, devant la Cour suprême du Mali. Une prestation qui intervient après l’arrêt de la cour constitutionnelle qui l’a déclaré président de transition, le 28 mai 2021, pour assurer le « bon fonctionnement des organes de transition et l’activité des pouvoirs publics ».

Suite à ce nouveau coup de force, nombreuses sont les organisations internationales à faire des condamnations voire à prendre des sanctions contre le Mali. La Cédéao, l’UA, la Banque mondiale ainsi que l’Organisation mondiale de la francophonie ont tous suspendu le Mali de leur instance. La France a également suspendu ses opérations conjointes avec les forces armées maliennes et de sécurité en raison de cette situation politique.

Les défis et les priorités sont nombreux. La corruption, l’incivisme, la détérioration de l’environnement, l’abandon des valeurs sociales, la tenue d’élections libres, transparentes et crédibles, la lutte contre l’insécurité, le terrorisme, la pandémie de Covid-19, voilà les grands chantiers sur lesquels le colonel Assimi Goita est attendu afin de mettre le Mali sur la « voie de la prospérité ».

« Nous relèverons les défis »

Il est attendu du nouveau président de remettre le pays sur le droit chemin en l’aidant à « traverser la zone de turbulence », comme l’a indiqué le président de la Cour suprême, dans son allocution au cours de cette cérémonie de prestation de serment. Pour réussir à relever les nombreux défis, le nouveau président de transition invite les Maliens à « transcender » leurs divergences. Le colonel Goita ne fait aucun doute, les défis seront relevés malgré leur immensité.

Pour le Mali, aucun sacrifice n’est de trop. C’est pourquoi le nouveau président de transition s’engage à réduire le train de vie de l’État, à commencer par ses revenus.

Cette prestation de serment a été une occasion pour le colonel Goita d’appeler à une véritable cohésion sociale autour du Mali. « Ce pays nous a été légué par nos aïeux et nous devons le léguer à nos descendants », a-t-il indiqué sans oublier de saluer les partenaires du Mali. Il rassure que le Mali honorera tous ses engagements. « C’est ensemble que nous relèverons les défis », a-t-il conclu.

Fousseni Togola

Chiencorohttps://saheltribune.com
Chiencoro a plusieurs années d'expérience dans la presse écrite et le blogging au Mali. Il est présentement journaliste-reporter à Sahel Tribune.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

spot_img

Articles similaires

Coup d’État au Burkina Faso : la démocratie se redessine-t-elle en Afrique de l’Ouest ?

Après le Mali et la Guinée, le Burkina Faso vient de renverser son chef d’État. Après deux journées assez mouvementées, les militaires fini par prendre le pouvoir. En Afrique de l’Ouest, la démocratie se redessine.

Côte d’Ivoire : reprise du dialogue politique de la dernière chance

Après une période de flottement, la séance de reprise de la 5e phase du dialogue politique en Côte d’Ivoire s’est tenue, jeudi 20 janvier 2022, entre le gouvernement et les principaux partis d’opposition et organisations de la société civile.

Burkina Faso : des soldats encagoulés devant la télévision nationale

Des soldats mutins ont arrêté le président Roch Marc Christian Kaboré, selon France 24. L’Agence France presse (AFP) précise que des soldats encagoulés ont pris, dans la matinée, position devant la télévision nationale.

Mali : ce que nous savons du statut de Serval, qui s’applique à Barkhane

Dans cet article, nous vous livrons ce que nous savons du statut de Serval, qui s’applique à Barkhane en ce qui concerne surtout leurs postures et déplacements opérationnels sur le territoire national.
%d blogueurs aiment cette page :