Home Art et Culture Numéri’Car : l’atelier de décoration lancé au Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké

Numéri’Car : l’atelier de décoration lancé au Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké

0 comment 182 views

Dans le cadre du projet « Retisser la conversation », piloté par l’association Culture en partage et l’ONG APSN, un atelier de décoration du Numeri’Car a débuté le 07 août dernier au Conservatoire des Arts et Métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté. Retisser la conversation se tient grâce au financement de l’Union européenne.

Le projet « Retisser la conversation », c’est aussi le Numéri’Car. Il s’agit d’un bus équipé de casques VR qui voyagera à travers plusieurs localités du Mali. « Cette tournée nationale mobilisera des spectacles de danse, des jeux de marionnettes et du théâtre en plus de divers animations culturelles pour véhiculer des messages de paix et de vivre ensemble entre les différentes communautés du Mali », confient les initiateurs.

Numéri'Car
Atelier de décoration du Numeri’Car. Issouf Koné/Sahel Tribune.

En termes de capacité, il est doté d’un compartiment bibliothèque numérique et d’un autre compartiment voyageur de 12 places assises. Dans le cadre de la mise en œuvre de cet aspect, un atelier de décoration du bus, aux couleurs du projet, a commencé le lundi 07 août dernier au Conservatoire des Arts et Métiers, multimédia Balla Fasséké Kouyaté de Bamako. Une cérémonie de lancement, dans une sobriété absolue a été organisée en présence du directeur adjoint du Conservatoire, M. Yaya Sinayoko et d’étudiants en arts plastiques et multimédia. L’atelier se tiendra sur 10 jours. D’ici le 16 août, les acteurs du projet présenteront le bus à la presse et aux Maliens.

Valoriser le travail des artistes sortants du Conservatoire

Selon AllaDji Ismaïl Sy, il était important de mettre en valeur le travail d’artistes sortants du Conservatoire, au lieu d’aller travailler avec d’autres structures qui auraient simplement pu procéder à une impression sur le bus. « Pour nous, travailler avec ces sortants du Conservatoire est une manière de montrer qu’ils sont capables de faire de belles choses, montrer leur talent de designers qui malheureusement n’est pas toujours mis en avant ».

Début de l’atelier de décoration du Numeri’Car. Issouf Koné/Sahel Tribune.

En effet, ils sont au nombre de trois artistes, tous désormais confirmés. Il s’agit de Sidi Diabaté, Amadou Kansaye et Ousmane Diarra. Durant les 10 jours d’ateliers, ceux-ci seront assistés par leurs petits frères qui sont actuellement en première, deuxième et troisième année en Arts plastique.

Le directeur adjoint du Conservatoire n’a pas caché sa satisfaction quant au fait que le choix pour l’atelier ait été porté sur son établissement. Il pense que travailler avec des sortants du conservatoire durant cet atelier est une marque de confiance en eux. Cela signifie que le Conservatoire produit des artistes compétents. Il a aussi souligné le fait que les plus jeunes, en assistant leurs aînés, apprendront énormément sur les techniques impliquant la maîtrise du dessin peint, du dimensionnement et du jeu de couleurs.

Issouf Koné

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate