Mali : après la validation du PAG, le gouvernement devant ses responsabilités

Date:

Share post:

Le Conseil national de transition (CNT) a procédé à l’adoption du Plan d’action du gouvernement Choguel Kokalla Maiga, lundi 2 août 2021.

Après plus de huit (8) heures de débats, les membres du CNT ont adopté le Plan d’action du gouvernement de transition avec 102 voix pour, 2 voix contre et 9 abstentions. Le gouvernement de transition est ainsi mis devant ses responsabilités.

Ce Plan d’action du gouvernement (PAG) de transition, adopté par une écrasante majorité des membres du CNT, est structuré autour de quatre axes prioritaires. Il s’agit : le renforcement de la sécurité sur l’ensemble du territoire national, les réformes politiques et institutionnelles, l’organisation des élections générales, la promotion de la bonne gouvernance et l’adoption d’un pacte de stabilité. Tout cela pour un coût estimatif de 250 milliards 63 millions de francs CFA.

Vote historique

Le Premier ministre de Transition, Choguel Kokalla Maiga estime que cette adoption du PAG témoigne de la confiance du CNT en sa personne. Elle indique la nécessité pour le gouvernement de transition de redoubler d’efforts pour la mise en œuvre de ce plan, afin que l’espoir des Maliens ne soit pas déçu. Car, précise le Premier ministre de Transition, aucun organe de la transition ne doit oublier « les circonstances de sa survenue aux affaires ».

Le chef du gouvernement de transition a saisi l’occasion pour donner l’assurance qu’il travaillera afin que ce « vote puisse rentrer dans l’histoire » du Mali. « Je voudrais vous donner l’assurance que nous ne ménagerons ni notre temps ni notre santé, pour que votre [les membres du CNT ndlr] vote soit historique. Nous nous engageons à ne pas décevoir votre confiance », a-t-il rassuré.

À travers cette adoption, par l’organe législatif de la transition, l’ancien président du Comité stratégique du M5-RFP espère que dans les décennies à venir, les Maliens se souviendront de cette équipe transitoire, qui aura « écrit une page de l’histoire du Mali ».

Le Premier ministre avait présenté ce PAG devant le CNT, vendredi 30 juillet 2021.

La rédaction

Sahel Tribune
Sahel Tribunehttps://saheltribune.com
Sahel Tribune est un site d’informations générales, d’analyses, d’enquêtes et de vérification des faits, crée en 2020 au Mali, sous le nom Phileingora. C’est en 2021 que ce nom bascule vers Sahel Tribune afin d’offrir un contenu plus adapté à nos lecteurs et partenaires.

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles similaires

Gouvernement de transition : le retour de Choguel Kokalla Maïga annoncé

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a été reçu, ce vendredi 25 novembre 2022, par le président de la transition, le colonel Assimi Goïta. Le retour du Premier ministre à la tête du gouvernement de transition est attendu dans les prochains jours. 

 Sommet des dirigeants États-Unis–Afrique : vers une coopération accrue sur les priorités mondiales communes 

Le Sommet des dirigeants États-Unis–Afrique rassemblera, du 13 au 15 décembre 2022, des leaders de l’ensemble du continent africain à Washington.

Avant-projet de constitution : les observations du parti Adema

Après un "examen approfondi" de cet avant-projet, le parti africain pour la solidarité et la justice (Adema PASJ) a décidé de partager ses observations sur le nouveau projet.

Relations Bamako-Paris : le Mali interdit les activités d’ONG opérant sur financement français

Le Mali décide d’interdire, toutes les activités menées par les ONG « opérant au Mali sur financement ou avec l’appui matériel ou technique de la France, y compris dans le domaine humanitaire ».
%d blogueurs aiment cette page :