Home A la Une Le Président Goïta à Sélingué : « la centrale de Tiakadougou va […] nous permettre de sortir progressivement de cette crise énergétique »

Le Président Goïta à Sélingué : « la centrale de Tiakadougou va […] nous permettre de sortir progressivement de cette crise énergétique »

0 comment 570 views

Le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta, s’est rendu ce samedi 1er juin 2024 à Tiakadougou-Dialakoro, à quelques kilomètres de Selingué. L’objectif de ce déplacement dans la région de Bougouni était le lancement des travaux de construction de la troisième centrale solaire du Mali issue des autorités de la transition. 

Cette initiative marque une étape importante dans le développement des infrastructures énergétiques du pays, visant à réduire la dépendance aux énergies fossiles et à promouvoir les énergies renouvelables. 

Source d’énergie propre et à moindre coût

Karim KEÏTA, maire de la commune de Tiakadougou, a exprimé sa gratitude envers le Président de la Transition. « C’est la première fois qu’un chef d’État arrive dans notre village pour une telle activité de grande envergure, » a-t-il déclaré, soulignant l’importance de cette visite pour les habitants de Tiakadougou-Dialakoro.

Le représentant de l’entreprise chargée des travaux, AMEA Power, a partagé son enthousiasme : « C’est avec une immense joie et un profond honneur que je me tiens aujourd’hui devant vous pour célébrer une étape importante dans le développement énergétique du Mali : la cérémonie d’inauguration de la centrale solaire photovoltaïque de Tiakadougou. » Il a ajouté que ce projet, fruit d’une étroite collaboration entre le gouvernement malien et AMEA Power, « réflète notre vision commune d’un avenir énergétique plus vert et plus prospère. »

Mme Bintou Camara, ministre de l’Énergie et de l’Eau, a salué l’engagement du Président de la transition. « Aujourd’hui, Excellence, Monsieur le Président, c’est un autre chantier de rêve que vous lancez ici, en présence de toute la composante de notre nation, » a-t-elle déclaré. Elle a souligné que cette centrale, avec une capacité de 100 MWc, « permettra l’augmentation de l’offre à travers une source d’énergie propre et à moindre coût. »

Création d’environ 200 emplois par an

La réalisation de cette nouvelle centrale apportera de nombreux bénéfices, notamment l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique, l’optimisation du coût de production, et la création d’environ 200 emplois par an. Mme Camara a également mis en avant la contribution des partenaires techniques et financiers dans le développement du secteur de l’énergie.

Lors de son interview avec la presse, le Colonel Assimi Goïta a souligné l’importance de ce projet pour le Mali. « Avec une puissance de 100 MW crête, la centrale de Tiakadougou va, avec celles de Safo et de Sanakoroba, nous permettre de sortir progressivement de cette crise énergétique, » a-t-il affirmé. Il a également salué « les partenaires de coopération et les liens d’amitié entre les Émirats arabes unis et le Mali. »

Cette cérémonie de lancement de la troisième centrale solaire à Tiakadougou-Dialakoro représente une avancée significative pour le Mali dans sa transition énergétique. Les actions du gouvernement, soutenues par des partenaires internationaux, démontrent un engagement ferme envers le développement durable et la promotion des énergies renouvelables.

Chiencoro Diarra

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate