Home Actualités Dialogues stratégiques : Bamako et Nouakchott consolident leur coopération de défense

Dialogues stratégiques : Bamako et Nouakchott consolident leur coopération de défense

0 comment 541 views

Le Président de la Transition malien, le Colonel Assimi Goïta, a reçu ce samedi 20 avril 2024 à Bamako, une délégation mauritanienne dirigée par le ministre de la Défense, Hanana Ould Sidi. Cette rencontre symbolique, centrée sur le renforcement des liens sécuritaires et la préservation de l’amitié entre les deux pays, souligne l’importance de la coopération régionale face aux défis communs.

Dans un monde où les liens géopolitiques sont souvent tissés avec prudence et méfiance, la rencontre de ce samedi entre le Président de la Transition malien, le colonel Assimi Goïta, et une délégation mauritanienne au Palais de Koulouba, était tout sauf ordinaire. Conduite par le ministre de la Défense de la Mauritanie, Hanana Ould Sidi, cette délégation est venue renforcer un pont vieux de plusieurs décennies entre deux nations qui partagent bien plus que des frontières.

Le colonel Goïta, un bâtisseur de ponts entre les nations

Porteur d’un message de fraternité de la part du président mauritanien, le ministre Ould Sidi n’a pas manqué de souligner l’importance historique des relations entre le Mali et la Mauritanie. Ce n’est pas tous les jours que l’on entend parler de « responsabilité collective » dans la préservation et le renforcement des liens bilatéraux. Ces mots ont une résonance particulière à une époque où la région du Sahel fait face à des défis de sécurité sans précédent. Et aussi où la Mauritanie est généralement accusée comme servant de refuge pour les groupes armés terroristes, qui, pressés par la puissance de feu de l’armée malienne, trouveraient refuge sur le territoire mauritanien. Récemment, des médias ont rapporté des poursuites de l’armée malienne jusque sur le territoire mauritanien. 

La subtilité de ce message ne se limite pas à une simple courtoisie diplomatique ; elle révèle un engagement profond à surmonter les défis ensemble. Le colonel Goïta, souvent décrit comme un homme de peu de mots, mais de grandes actions, se voit ici en gardien non seulement de la transition malienne, mais aussi en bâtisseur de ponts entre les nations. L’implication du Mali et de la Mauritanie dans une démarche conjointe pour sécuriser et prospérer révèle une maturité politique qui devrait être la norme, plutôt que l’exception.

Défendre les valeurs de fraternité et de coopération

Quelle ironie que dans une région souvent dépeinte par des tableaux sombres, ce soient des gestes de diplomatie qui apportent un éclair de lumière ! Peut-être que l’acte de recevoir une délégation et de discuter de la solidarité n’est pas aussi spectaculaire que les manœuvres militaires ou les accords commerciaux énormes, mais c’est certainement plus significatif pour la paix à long terme. Il est temps de reconnaitre que des relations fortes entre les nations sont moins une affaire de traités et plus une question de reconnaissance mutuelle des aspirations et des défis.

Ce rendez-vous à Koulouba n’était pas juste une formalité. C’était un rappel que même dans la complexité des politiques de sécurité, les valeurs de fraternité et de coopération doivent rester primordiales. L’espoir réside dans le fait que d’autres suivront l’exemple de Goïta et Ould Sidi, choisissant de renforcer les liens plutôt que de construire des barrières.

Oumarou Fomba 

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate