Home Actualités Germination d’une vision : l’aube nouvelle de l’éducation malienne

Germination d’une vision : l’aube nouvelle de l’éducation malienne

0 comment 430 views

Dans la capitale malienne, ce 12 mars 2024, une étape significative a été franchie dans le processus de transformation de l’éducation. Le Colonel Assimi Goïta, président de la transition, a reçu à Koulouba un rapport exhaustif sur les États généraux de l’éducation, un moment clé marqué par la présence de figures gouvernementales de premier plan. Ce geste symbolique souligne une volonté collective de repenser l’éducation malienne, en réponse à l’appel vibrant du peuple malien pour une réforme en profondeur.

Comme une graine enfouie dans la terre fertile, l’avenir de l’éducation au Mali est prêt à germer, à traverser les couches de défis pour s’épanouir sous le soleil de l’innovation et du progrès. Ces États généraux sont la pluie nourricière, promettant une récolte de savoirs et de compétences, essentielle à la croissance d’une nation forte et résiliente.

Une éducation rénovée, répondant aux enjeux contemporains

L’initiative des États généraux de l’éducation, annoncée à Kayes en juillet 2023 par le Colonel Goïta lui-même, s’inscrit dans une démarche de rénovation et d’ambition pour l’éducation au Mali. Dr Amadou Sy Savané, à la tête du ministère de l’Éducation nationale, rappelle que cette initiative vise à repositionner l’éducation malienne dans une trajectoire de progrès, en s’appuyant sur des débats préalables, des forums et des ateliers qui ont permis de formuler, à l’issue de ces États généraux, 221 recommandations stratégiques et 59 opérationnelles.

Ces recommandations sont le fruit d’un travail collaboratif entre quatre départements ministériels, soulignant un effort interministériel pour la refonte de l’éducation. La Commission nationale d’organisation, ayant parcouru le Mali pour engager dialogues et échanges, a pu dresser un état des lieux précis des défis du système éducatif, tout en intégrant les aspirations des Maliens à une éducation rénovée, répondant aux enjeux contemporains.

Préparer les générations futures à relever les défis de demain

La vision qui se dégage de ces États généraux est ambitieuse : transformer d’ici 2038 l’éducation malienne pour former des citoyens nouveaux, ancrés dans leurs valeurs culturelles et ouverts sur le monde, acteurs du développement et de la paix. Pour atteindre cet objectif, neuf piliers ont été identifiés, couvrant la valorisation des savoirs endogènes, la promotion de l’éducation inclusive et l’intégration des avancées scientifiques et technologiques dans les curriculums.

Le Colonel Goïta, reconnaissant l’importance de cette démarche, a exprimé sa gratitude envers tous les participants pour leur engagement. Il souligne que ces États généraux posent les fondations d’une refondation de l’éducation malienne, envisagée comme un chantier d’honneur et de responsabilité collective. Cette feuille de route représente un engagement commun pour l’avenir du Mali, une invitation à agir ensemble pour une éducation qui prépare les générations futures à relever les défis de demain.

Chiencoro Diarra 

Leave a Comment

A propos

Sahel Tribune est un site indépendant d’informations, d’analyses et d’enquêtes sur les actualités brûlantes du Sahel. Il a été initialement créé en 2020, au Mali, sous le nom Phileingora…

derniers articles

Newsletter

© 2023 Sahel Tribune. Tous droits réservés. Design by Sanawa Corporate